Calculer le temps d’un itinéraire, ça devrait pas être sorcier en 2012 en France, non ?

Un de mes marronniers m’a encore frappé aujourd’hui : les sites de calcul d’itinéraires en transports en commun ne sont pas au point.

D’après les échanges sur twitter, je n’explique pas clairement mon problème et/ou il est conceptuellement complexe.

Et là on touche aussi au problème de visualisation des échanges sur twitter [on en parlera ailleurs, suivez bien #fixtwitter et #jdp117], surtout s’ils sont ramifiés. J’utilise parfois l’outil développé par Aaron Swartz, mais il ne prend pas toutes les ramifications (et les discussions que je provoque sont ramifiées, sinon, c’est pas drôle) :

Bref, un belle capture sur un exemple précis (celui de ce matin) vaut mieux qu’un vilain discours, jugez par vous-mêmes :

1. Pour commencer, RATP.FR, le chemin le plus rapide (ben oui, je bosse et j’ai un train à prendre), tous moyens (je ne suis pas sectaire, et pas handicapée ni convalescente) ce qui donne :

Je ne prends jamais le bus pour aller chercher la ligne 7 à Mairie d’Ivry, j’y vais à pieds (on a dit que je ne suis ni handicapée ni convalescente, aujourd’hui). Déjà. D’autre part, j’ai une valise aujourd’hui (je vais à la gare…), donc j’aimerais bien prendre le RER C qui est à 3 min du labo, et je sais que je peux chnager à St Michel avec la ligne 4. Mais comment savoir combien de minutes je perdrai avec cet itinéraire (MON itinéraire, appelons-le) ? Comment savoir à quelle heure je dois attraper le RER C pour avoir mon train à Montparnasse ?

(à compléter, là j’ai un train à prendre)

OK, on avance. Mais j’ai du forcer le système et ruser. Et oui, je pense qu’on peut (techniquement) faire mieux. Et si on peut faire mieux, on doit le faire ;-)

Par acqui de conscience, petite vérification sur locomote :

Par défaut, vous êtes sportifs. Mais pourquoi ne m’envoie-t-il pas à Mairie d’Ivry à pieds attraper la 7 comme me le suggérait (presque) ratp.fr ?

Tiens je teste alorsle chemin le plus rapide :

Regardez tout ça et dites moi si vous y cromprenez mon désarroi.

Et oui, je pense qu’en 2012 (43 ans après avoir marché sur la lune), l’humain peut faire mieux (même dans la 5e puissance mondiale).

[article à compléter]

[oui, mon anonymat sur twitter est une vaste blague]

Publicités

5 réflexions sur “Calculer le temps d’un itinéraire, ça devrait pas être sorcier en 2012 en France, non ?

  1. Et tu as essayé vianavigo, le nouveau site du stif? :-)

  2. nyquist dit :

    je dois être obtus mais qu’es ce que tu veux dire par faire mieux ? Proposer la ligne C + ligne 4 es ce que c’est mieux ?

    Peut être qu’il n’y a *pas* mieux? (ou peut être que prendre le RER C est plus cher que juste prendre le metro, enfin intra-muros je ne crois pas)
    en même temps je suis pas parisien donc mon avis ne compte pas :)

    • elifsu dit :

      Tu n’as toujours pas compris (avec les captures des échanges sur twitter), ce que je je demande ? Le calcul, par un outil, d’un itinéraire donné par l’utilisateur ? Je ne sais plus comment le formuler, désolée ;(

      (mais ce billet est incomplet, c’est sûr)

  3. joelgombin dit :

    Je pense que le problème n’est pas technique (il s’agit de calculer un itinéraire sous contrainte, pas bien compliqué) mais économique/politique/d’organisation. Le STIF refuse jusqu’à présent d’ouvrir les données des transports en commun en Ile-de-France. Par conséquent, personne, en dehors des partenaires agréés par le STIF, ne peut faire de calculateur d’itinéraire. (Locomote feinte en utilisant les données générées par les utilisateurs d’Open Street Map, mais n’a pas de données sur les horaires de passage). Du coup, tu ne peux pas demander à un gentil développeur de développer l’appli de tes rêves…

    Malheureusement, la dernière version du Plan de déplacements urbain d’Ile-de-France (PDUIF) ne prévoit pas de passer ces données en open data, mais a minima de les mettre à disposition, sous conditions, de partenaires souhaitant réaliser de l’information multimodale (collectivités ou entreprises). Espérons que certaines sauront s’en saisir pour réaliser des applications intelligentes…

    • elifsu dit :

      Tu as raison, je suis moi aussi convaincue que le problème n’est pas technique, et c’est bien la cause de mon énervement régulier : je sais qu’on peut le faire (et j’ironise sur le 2012 et la puissance mondiale qu’est la France). Et ce qu’on peut faire et qui est bon, je suis toujours un peu frustrée que ce ne soit pas fait.

      Je ne m’adressais pas ici aux gentils développeurs avec qui j’essaye régulièrement de développer les applis de mes rêves, mais bien à la RATP.FR dont j’utilise l’appli : ils ont tout en mains pour le faire. Sauf se poser les bonnes questions ? Ou p-ê juste mes questions, plus modestement !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s