Tics de biologiste de laboratoire ramenés à la maison #thèsedebio #maviedechercheur

(work in progress)

  • Ranger les choses « à 4°C » au lieu de dire « ranger dans le frigidaire » comme tout le monde. Et à « -20°C » pour le congélateur
  • Marquer ses affaires (stylos, règles, ordis) avec du scotch et ton prénom ou nom ou initiales dessus
  • Rendre étanches tes bocaux etc. avec du Parafilm (j’en ai piqué qqs mètres en quittant de mon labo. Puis je me suis dit que j’en aurais jamais assez. Donc je radine à l’utiliser. #fail)
  • Noter la date des choses que tu ranges au frigo ou au congélo avec un marqueur indélébile sur la boite/le sac en plastique
  • Avoir toujours plusieurs marqueurs de couleurs et épaisseurs différentes chez toi
  • Noter son nom sur les verres en plastique en soirée (avec un marqueur indélébilie)
  • « Javeliser » les récipients où des micro-organismes non désirés ont poussé avant de les passer au lave vaisselle

=> Faudrait penser aussi à expliquer pourquoi on fait chacun des trucs dans les labos de bio, à quelles contraintes/usages ça correspond. Démêler ce qui relève du personnel/local et ce qui relève du collectif/généralisable/disciplinaire.

=> Regarder quels tics se font aussi dans les labos d’autres disciplines ou environnements de travail.

Publicités

10 réflexions sur “Tics de biologiste de laboratoire ramenés à la maison #thèsedebio #maviedechercheur

  1. gallorum dit :

    Chez les informaticiens (enfin, plutôt les admin réseau en fait), c’est pas compliqué : c’est étiqueter les câbles de tous les appareils de la maison. De préférence avec la Dymo du bureau/labo.

  2. Yasmilady dit :

    Malheureusement je n’ai pas gardé certains tics de labo, le film et noter sur les bocaux, je le fais pas à la maison, bien que je le faisais au labo. Je réfléchis si je trouve des tics/habitudes héritées du labo…

    • elifsu dit :

      Ah mais oui, coller du scotch sur un bocal pour écrire ce qu’il y a dedans, utiliser un marqueur indélébile pour écrire ce qu’il y a dans mes petits bocaux (aliquots^^) de chez Muji ! => je rajoute dans l’article !

  3. cherrysearch dit :

    Pour ma part, je n’ai jamais eu l’habitude de me déplacer avec 15 stylos et marqueurs, même au labo, tout simplement parce que je passe mon temps à les perdre et que donc, je n’en ai jamais sous la main.
    Par contre, j’avais piqué du scotch de couleur (avant que les masking tapes soient à la mode) et je m’en sers pour étiqueter les petits pots maison pour bébé.
    Enfin, et c’est clairement une déformation professionnelle, dès que mes filles sont malades, j’ai une feuille de suivi pour me rappeler leur fièvre et leurs doses de médicaments au cours du temps !

    • Elifsu Sabuncu dit :

      Oh ! Moi aussi je note ma fivre et les mdicaments pris avec leurs horaires quand je suis malade (comme depuis hier matin par exemple), mais je pensais que c’tait plutt de la maniaquerie obsessionnelle personnelle allie une stratgie de lutte contre ma mmoire de poisson rouge (et le refus de m’embter retenir ce genre d’infos ennuyeuses). Je suis donc hyper interpelle par les mouvements de quantified self : j’ai l’impression que je l’ai toujours plus ou moins fait. Tu confirmes quand mme qu’ par toi dans un labo de bio on se balade avec plein de stylos et marqueurs ? Bon j’ai apparemment rat la mode des masking tape, je doid rattraper a, #blogueusemode oblige. Merci beaucoup pour ton commentaire !

  4. fjva dit :

    A reblogué ceci sur Fan Actuel and commented:
    Chimie ici, mais j’ai gardé des traces aussi.

  5. Yasmilady dit :

    J’ai réfléchi et en fait les tics pris du labo et des collègues avec lesquels je bossais en thèse (je sais pas si c’est caractéristique des bio, j’en sais rien…)

    1. Au boulot je note sur un cahier ce que je vais faire au boulot (la veille pour le lendemain, pour la semaine suivante, ou le mois suivant), avec des cases à cocher quand c’est fait … Un cahier par an, et en première page des infos qui me servent tout le temps (un peu similaire au point 4 ci dessous)

    2. Ma façon de noter mes « trucs à faire » sont organisés comme un protocole de bio, dans le bon ordre, organisés par type d’action tout ça.

    3. Je me mets des post-its partout au dessus de mon bureau avec des infos dont j’ai besoin souvent et c’est mieux de les avoir devant les yeux (que ce soit des dates, des numéros de téléphone ou autre).

    4. Mon côté un peu fétichiste fait que j’ai des choses que personne n’a le droit d’utiliser sinon je mords (1 stylo, 1 crayon, 1 ciseau, mug pour mon thé)… Je sais pas si ça date du labo mais c’est une façon d’avoir ses repères dans un lieu où on est plusieurs à travailler. A l’école/fac on avait notre trousse, donc ça doit venir de la thèse.

    Voilà pour moi.

  6. Yasmilady dit :

    A reblogué ceci sur Histoires d'une idéaliste and commented:
    Un jour y a longtemps j’ai fait une thèse de bio, donc ce billet mérite une place sur mon blog!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s